L’école est un endroit conçu pour que les enfants apprennent à se sociabiliser et le lieu où ils s’instruisent pour préparer leur avenir. Ces derniers y vont pour puiser des connaissances intellectuelles, mais aussi pour s’épanouir physiquement et psychiquement. Pour cela, les parents doivent faire aimer l’école à un enfant. Et on voit qu’ils sont nombreux à faire des petits gestes motivants pour donner le goût d’apprendre à leurs enfants.

Toutefois, les parents restent intransigeants sur un sujet : la sécurité de leurs enfants. Pour cela, ils prennent différentes mesures avant d’envoyer leur bambin à l’école.

La protection contre les accidents survenant à l’école

Pendant qu’il est l’école, l’enfant peut être la victime ou l’auteur d’un accident. Dans les deux cas, les parents doivent réparer les dommages corporels et/ou matériels subis ou causés. Pour eux, la souscription à l’assurance scolaire https://www.floabank.fr/assurances/assurance-scolaire-extrascolaire est d’une très grande aide.

La garantie accident corporel

Si l’enfant est victime d’accident, les parents peuvent dépenser des frais de soins coûtant parfois très cher. Pour les aider, l’assurance scolaire prend en charge les dommages corporels subis par l’enfant en couvrant ses frais de soins. L’assureur peut aussi verser un capital aux parents en cas d’invalidité ou de décès de l’enfant assurée.

La garantie responsabilité civile

Dans le cas où l’enfant serait à l’origine d’un accident, la responsabilité civile des parents est engagée. Ils seront ainsi obligés de réparer les dommages corporels et/ou matériels causés par l’enfant. Là encore, l’assurance scolaire peut les aider dans l’indemnisation des victimes. La compagnie d’assurance peut aussi accompagner les parents s’il y a un recours en justice intenté par les victimes.

La protection des enfants sur le chemin menant à l’école

Les parents ont un important rôle à jouer concernant la sécurité de l’enfant sur le trajet entre l’école et le domicile. Pour cela, voici quelques précautions à prendre pour rejoindre l’école et rentrer à la maison en toute sécurité.

Bien préparer le trajet

La première chose à faire de bien préparer le trajet en le faisant à l’avance avec l’enfant. Pour cela, il faut choisir le chemin le plus sûr. Sur le chemin, repérez les dangers potentiels et apprenez à votre enfant comment les éviter. Enseignez-lui les bons réflexes qu’il doit avoir sur des situations précises. Et bien sûr, il faut lui apprendre où, quand, et comment traverser la route. Demandez-lui également de suivre toujours le même chemin quoiqu’il arrive.

Établir une liste des choses à faire et des choses interdites en cours de route

Voici quelques exemples : l’enfant doit entrer dans un commerce (épicerie, boulangerie, buraliste…) et parler au vendeur quand une personne douteuse le suit. Il faut aussi interdire à l’enfant de monter dans la voiture d’une personne qu’il ne connaît pas. Vous pouvez également demander à l’enfant de faire le trajet à plusieurs pour mieux affronter les dangers et les mauvaises rencontres.

Équiper l’enfant de quelques dispositifs de sécurité

Cela paraît bizarre, mais offrir un sifflet à votre enfant peut lui être très utile. Le bruit de cet objet peut interpeller les passants mieux qu’un simple cri. Vous pouvez aussi mettre au poignet de l’enfant une montre ou un bracelet muni de traceur GPS. Customisez le cartable de l’enfant avec une bande lumineuse pour qu’il soit visible pour les automobilistes en cas de mauvais temps.

La protection pendant les activités extrascolaires

Danse, cours de piano, football… Ces activités en dehors des journées en classe constituent un plus pour le développement et l’épanouissement de l’enfant. Toutefois certaines disciplines comme la natation, le ski et les arts martiaux constituent un risque potentiel pour les accidents corporels.

Aussi, les parents doivent également être vigilants si leurs enfants pratiquent lesdites activités. C’est l’enfant qui choisit le sport ou le loisir qui le passionne, mais c’est aux parents de garantir sa sécurité. Il faut, entre autres, offrir à l’enfant le lot d’équipement de sécurité qui le protège des dangers. Il faut aussi interdire à l’enfant les activités qui ne sont pas adaptées à son jeune âge ou à son état de santé.

L’assurance scolaire protège également l’enfant pendant la pratique de ces activités extrascolaires. Elle couvre aussi bien la réparation des dommages subis que la compensation des dégâts provoqués.

Catégories : Assurances

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *