La Polynésie française rappelle l’idée que la majorité des gens se font du paradis. Ces îles sont belles à tout point de vue. En plus, on y respire une atmosphère paisible. Dans ces contrées, il semble qu’aucun souci n’existe et que l’amour prime sur tout. Cette ambiance vient indubitablement de la culture du peuple qui y habite.

Découvrir toutes les dialectes et les langues parlées en Polynésie

Forcément, le français est devenu la langue officielle de ce pays de la Terre. Seulement, dans certaines parties, elle se diffère de celle parlée en France métropolitaine. Cette langue a subi des transformations subtiles, qui n’empêchent pas la conversation pour autant. L’anglais se trouve compris et pratiqué par la population instruite. La cause de cette particularité réside dans la situation géographique de la Polynésie. Des autochtones le parent aussi aisément, à cause des missions religieuses d’antan. Par ailleurs, des dialectes subsistent. Le tahitien ou reo tahiti reste l’un des plus utilisés. Il est surtout parlé en tant que langue véhiculaire. Le tuamotu contient le plus de sous-dialectes. Les peuples des 75 atolls de l’archipel ont tous modifié la langue d’origine pour créer des variantes. En généralisant, il y a 7 grandes catégories pour le tuamotu. À tout ceci s’ajoute le chinois hakka de la population asiatique.

Connaître la réelle signification de chant et de la danse en Polynésie

Les touristes ont forcément l’air traditionnel tahitien dans la tête quand on parle de la Polynésie. Les images les plus représentatifs de ce peuple les montrent toujours en train de danser, de chanter ou de sourire. Tous ces clichés résument leur volonté de vivre sans complexe et en harmonie. Les chorégraphies et les incantations représentent plus que des manifestations de joie ou des attractions touristiques. En fait, les Tahitiens apprennent à danser dès leur plus jeune âge. Voilà pourquoi leurs mouvements semblent si fluides et faciles à réaliser. Cette illusion s’envolera dès que vous tenterez de reproduire leurs chorégraphies. Le festival Heiva reste la manifestation la plus célèbre. Des compétitions sportives et artistiques se tiennent pendant le mois de juillet. Les garçons autant que les filles doivent faire preuve d’une certaine endurance physique.

La signification des tatouages que les Polynésiens sont fiers d’arborer

Les tatouages maoris gagnent en popularité hors de leur territoire d’origine. Mais, alors que certains les réalisent par pure coquetterie, en Polynésie, ils revêtent une signification particulière. Certes, il y a un souci esthétique à ces dessins. Ils servent à sublimer un corps ou un visage. Mais en fait, ces tatouages sur soi symbolisent une étape franchie par celui ou celle qui le porte. Les premiers tatouages ne se mettent que pour le passage de l’enfance à l’adolescence. Avant la colonisation, le fait de se faire dessiner était la cause d’une cérémonie de plusieurs jours ou même semaine. Pour voir de vos propres yeux le déroulement, vous pouvez demander un circuit sur mesure, il suffit de cliquez-ici pour ce faire. Les Polynésiens considèrent la tête comme la partie la plus importante du corps. Voilà pourquoi ils y apposent volontiers des dessins significatifs.

Catégories : Voyages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *