Aussi surprenant que cela puisse paraître, chaque personne transporte des millions de microbes sur ses mains. La grande majorité d’entre eux se révèlent inoffensifs. Malgré cela, certains peuvent être dangereux. Pour éviter toute contamination, mieux vaut donc les désinfecter de façon régulière. Le gel hydroalcoolique constitue pour cela une excellente solution. L’essentiel, c’est de savoir bien l’utiliser.

Appliquer la solution sur des mains propres et sèches

Avant toute chose, il convient de savoir que le gel hydroalcoolique, qu’il s’agisse d’un produit de chez Kleengel ou autre, ne permet pas de laver les mains. Pour ce faire, il faut recourir uniquement à de l’eau et à du savon. En somme, la solution en question ne doit donc pas être utilisée sur des mains sales ou mouillées. Il faut en effet noter qu’elle ne sera pas efficace si elle est diluée, et ne parviendra pas ainsi à éliminer les bactéries, virus et autres champignons.

Bien frictionner le gel jusqu’à ce qu’il soit sec

Beaucoup peuvent penser que pour que le gel hydroalcoolique soit efficace et puisse mieux protéger les mains, il faut le laisser les humidifier, ce qui est totalement faux. Effectivement, c’est tout le contraire, car pour que la solution parvienne à supprimer les virus, les bactéries et les autres champignons présents sur les mains ou sur toute autre surface, il faut veiller à bien la frictionner jusqu’à ce qu’elle soit sèche. Aussi, il est fortement conseillé de se référer aux recommandations de l’OMS pour désinfecter correctement ses mains.

Utiliser le gel après avoir touché une surface à risque

Contrairement aux idées reçues, l’action du gel hydroalcoolique n’est que momentanée. En d’autres termes, il élimine donc les bactéries, les virus et les autres microorganismes présents sur les mains au moment de son utilisation, mais ne permet pas de les protéger contre les éventuels futurs risques. Il est de ce fait impératif d’y recourir régulièrement dans la journée, notamment après chaque contact à risque. Pour que les mains ne dessèchent pas, les produits de Kleengel, entre autres, sont à privilégier, car ils contiennent des agents apaisants pour éviter cela.

Éviter dans la mesure du possible d’ingérer ou d’inhaler le gel

Bien qu’on ait affaire à un produit indispensable pour rester en bonne santé, il est important de souligner que le gel hydroalcoolique ne doit en aucun cas être ingéré ou inhalé. Il peut en effet être toxique si jamais on l’avale ou le respire. Il est de ce fait fortement déconseillé d’essayer de désinfecter la bouche. Aussi, il est crucial de ne jamais laisser le produit à la portée des enfants. Il ne faut pas oublier que ceux-ci sont les plus susceptibles de l’ingérer.

Pour quel gel hydroalcoolique opter pour venir à bout des microbes ?

Suivre à la lettre ces 4 conseils est déjà quelque chose pour bien se désinfecter les mains au quotidien. Toutefois, pour être sûr de venir à bout de tous les microbes, mieux vaut opter pour un produit de qualité, comme les gels hydroalcooliques proposés par Kleengel. En plus de respecter la norme NF14476, ceux-ci sont en effet 100 % fabriqués en France et sont enregistrés à l’ANSES. De plus, la marque est en tête de liste sur la plateforme STOPCOVID19.

Catégories : Santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *