La tuyauterie utilisée dans l’industrie alimentaire doit être sélectionnée avec soin afin de garantir la comestibilité des produits et préserver la santé des consommateurs finals. C’est pourquoi, la législation européenne impose des normes de sécurité et de qualité à respecter pour faire le bon choix du système de tuyauterie.

Quel matériau choisir ?

Le matériau utilisé pour la fabrication de la tuyauterie alimentaire doit être de bonne qualité et dépourvu de substances nocives. Les éléments toxiques qui entrent dans la composition du tuyau peuvent présenter un danger pour la santé, changer la composition de la nourriture et altérer son goût, sa couleur et son odeur. Pour limiter les risques, vous devez respecter la législation européenne CE1935/2004. Afin de savoir si le tuyau est conforme ou non aux exigences, vous devez procéder aux tests de migration. En général, les matériaux les plus utilisés dans la fabrication de la tuyauterie alimentaire sont le PVC, le PTFE, le polyuréthane, le NBR, l’EPDM et l’inox.

  • Le tuyau en PVC est léger, transparent et souple. Il a une plage de températures variant entre -20 °C à + 60 °C. C’est un excellent choix dans les conduites où la pression et la température sont limitées (eau potable, boissons fraîches et matières premières).
  • Le tuyau en PTFE se nettoie facilement et convient aux applications qui exigent une température et une pression élevée. Il est principalement utilisé comme tuyau d’alimentation pour les centrifuges, le filtrage et les tours de séchage. Cette matière offre une plage de température variant entre -70 °C à + 260 °C.
  • Le tuyau en polyuréthane convient aux aliments secs et abrasifs ainsi qu’aux aliments gras.
  • Le tuyau NBR (caoutchouc au nitrile acrylique) résiste à la graisse et à l’huile. Il est parfait pour les huiles végétales, la crème, le lait, la mayonnaise ou encore les boissons fraîches.
  • Le tuyau EPDM convient aux produits ayant une température entre -30 °C et +90 °C. C’est la tuyauterie utilisée pour les boissons fraîches, le vin, le jus, la bière et les boissons à forte teneur en alcool.
  • Le tuyau en inox convient à des applications à hautes températures, allant jusqu’à 600 °C. Pourtant, le tuyau en inox est assez difficile à nettoyer.

Tuyauterie de qualité pour produits alimentaires – les autres critères pour faire le bon choix

Pour les industries alimentaires, le choix du tuyau dépend de la nature des produits qui y passent, de leur température et de la pression. Afin de trouver le système adapté, vous devez analyser le diamètre de l’équipement et le type de raccord à utiliser.

Le diamètre du tuyau alimentaire

Le choix du diamètre du tuyau dépend de la conduite et du réservoir auquel le tuyau sera raccordé. En général, c’est le diamètre des raccords utilisés dans le réservoir ou la machine de remplissage qui détermine le diamètre de la tuyauterie alimentaire. Si ce n’est pas le cas, il faut utiliser un adaptateur entre le tuyau et la conduite en acier inoxydable. L’adaptateur peut être vissé ou soudé. Afin d’optimiser la sécurité des produits alimentaires, il est préférable de choisir un adaptateur vissé. Il faut souligner que la partie soudée est un endroit où se développent facilement les bactéries.

Le système de raccordement

Le raccord sanitaire est recommandé pour raccorder le conduit en acier inoxydable, le tuyau, la machine de remplissage et/ou le réservoir. Aussi appelé collier, ce dispositif est souple à utiliser. L’utilisateur peut le serrer ou le desserrer, selon la situation. Il faut toutefois souligner qu’il faut utiliser un équipement spécifique pour serrer ou desserrer le collier. S’il est serré manuellement, il peut se détacher facilement et déformer le tuyau. En plus d’être souple, le collier est aussi hygiénique. Ce dispositif évite la formation des bactéries. Ce n’est pas tout, il coûte également moins cher et convient aux tuyaux qui transportent des produits alimentaires non transformés et à basse pression.

 


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.