Je veux connaitre la différence entre assurance-vie et assurance décès

Rédigé par Yves - - Aucun commentaire

https://www.commentplacermonargent.fr/min.html?url=https://www.marcovasco.fr&size=160x120Actuellement, beaucoup de gens confondent l’assurance-vie et l’assurance-décès. Certaines personnes utilisent couramment le terme assurance-vie pour identifier une assurance-vie financière, alors qu’elles veulent plutôt parler de l’assurance décès en question. Certes, ces deux types d’assurance ont quelques points en commun, mais leurs principes sont différents. Comment différencier une assurance-vie d’une assurance décès ?

Définitions de l’assurance-vie et l’assurance décès

Avec une assurance décès, une prime de départ est déposée par l’assuré pour conditionner un capital. Ensuite, la somme est versée au(x) bénéficiaire(s) préalablement désignés quand l’assuré décède. Elle permettra à ces derniers de réaliser des projets, de payer les dettes ou de couvrir les dépenses. Ce qu’il faut surtout retenir à propos de l’assurance décès, c’est que, de son vivant, le de cujus ne peut pas profiter du capital. En somme, elle est considérée comme un outil de prévoyance.

Quant à l’assurance-vie, son fonctionnement ressemble à celui d’un produit de placement classique comme les livrets ou le plan d’épargne, sauf qu’elle dispose d’une clause bénéficiaire. C’est cette clause qui permettra à l’assuré de désigner ses héritiers si un jour il décède. Le de cujus aura ainsi la possibilité de constituer un capital sur le long terme. Selon son choix, il pourra transmettre son argent, investir ou encore racheter son capital partiellement ou totalement.

Les objectifs de l’assurance-vie

L’assurance-vie peut être utilisée comme produit d’épargne, et grâce à la clause bénéficiaire, elle protègera votre famille en cas de décès, de divorce ou autres. Pour être on ne peut plus clair, ce type de placement vous permettra de déposer des fonds que vous pourrez ensuite faire fructifier à long terme. Son principal objectif est donc d’aider les assurés à se constituer une épargne afin que ces derniers puissent arrondir, par exemple, une retraite modeste. Cela dit, il est possible de retirer les fruits de son épargne à tout moment. Quant aux proches identifiés, ils n’ont droit à ce capital que si l’assuré vient à disparaître avant le terme d’un contrat en assurance-vie.

Les objectifs de l’assurance décès

À la différence de l’assurance-vie, l’assurance décès est ouverte spécialement pour les bénéficiaires afin de protéger ces derniers au décès de l’assuré. Elle garantit le risque de décès du souscripteur sur une période déterminée. Son objectif est également de fournir une rente ou un capital aux héritiers lorsque ce moment arrive. Ces derniers auront, alors, de quoi subvenir à leurs besoins après la mort du souscripteur.

Il est maintenant évident qu’il y a une certaine différence entre l’assurance-vie et l’assurance décès. Pour en savoir davantage, vous pouvez également consulter un expert de l’assurance ou encore un gestionnaire de patrimoine. Ces agents sont en mesure de répondre à toutes les questions liées à ces deux types d’assurance. De plus, ils peuvent donner d’autres conseils pratiques concernant les meilleures épargnes à ouvrir ou les contrats intéressants pour votre situation.

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot srow ? :